Les réseaux de monsieur Remi Thevenet - Circuit « Bavière »

Ce réseau est rentré à l'AMFL le 12 avril 2019 suite à un don de Monsieur THEVENET Rémi

 

Un peu d'histoire

 

Ce circuit évoque un paysage et une petite ville typique de Bavière ou d’Autriche. Il a été réalisé dans les années 80. Il a été conçu pour permettre la circulation de 2 trains sur des voies parallèles, avec des interconnections par aiguilles. Il y a en complément une voie de garage avec passage surplombant.

Mon objectif était de réaliser un circuit de dimensions assez réduites pour sa mobilité, ce qui m’a conduit à l’échelle N.  L’atmosphère évoque le début du siècle et convient donc particulièrement aux rames à vapeur avec wagons de cette époque.

La réalisation a occupé une période relativement longue, car mes moments de montage (une ou 2 heures à chaque fois) étaient pris en dehors de mes périodes de travail et d’occupation familiale.

J’ai dressé les plans (Ensemble, Découpes des supports de voie en contreplaqué, Schéma électrique analogique). La première phase a consisté à implanter sur la planche (de format 1m60x0,70m), le support de la voie en contreplaqué découpé, soutenu par des poteaux ronds en bois, collés/cloués, en assurant la pente constante  (pour la voie en surplomb).

La phase 2 a consisté à monter la structure 3D en grillage de la partie montagne. La phase 3 a été le montage de la voie, sur la base de rails et équipements de voie standards.

En phase 4, j’ai approvisionné la gare l’église, le château, la gare et les quais, les maisons et l’atelier d’entretien des machines, effectué le montage de toutes les maquettes et leur implantation sur la structure. En phase 5, j’ai raccordé électriquement, tous ces éléments, y compris l’éclairage des habitations, l’alimentation de la voie, des aiguilles et la station de commande figurative du réseau, comprenant un transfo redresseur 220v/ 12v=, avec commande séparée pour les aiguilles, un second transfo 220v/12v pour l’éclairage. Le câblage est effectué sous la planche dans des goulottes plastiques plates.

En phase 6, j’ai procédé au revêtement des sols avec de la pâte molle faite de papier journal broyé et macéré dans de l’eau additionnée de colle à tapisserie. Après séchage, j’ai revêtu de flocages et implanté les personnages, animaux, arbres, poteaux électriques, camions et voitures, pour obtenir le produit final.

Rémi Thevenet (avril 2019).